Ibn Khaldûn: Initiateur d’esprit et de méthode.

Né le 27 mai 1332 à Tunis, mort le 17 mars 1406 au Caire, Ibn Khaldun est considéré comme le fondateur de la sociologie. Certains penseurs modernes considèrent son livre al muqqadima comme le premier ouvrage traitant de la philosophie de l’histoire ou, parmi les sciences sociales, de la sociologie, de la démographie, de l’historiographie ainsi que de l’histoire culturelle, ou comme l’un des précurseurs de l’économie moderne dans les temps anciens. 

Ce grand ouvrage traite aussi de la théologie islamique mais aussi de sciences naturelles, de biologie et de chimie. Ibn Khaldoun a écrit son ouvrage en 1377 comme préface à son premier livre sur l’histoire universelle, Kitab al-Ibar (arabe : كتاب العبر, recueil des préceptes), mais déjà de son vivant, la Muqaddima fut considérée comme une œuvre indépendante.

Selon G. Marçais, les Prolégomènes sont « un des ouvrages les plus substantiels et les plus intéressants qu’ait produit l’esprit humain ».

Ce fameux ouvrage se subdivise en six chapitres :

  • De la civilisation en général.
  • De la civilisation chez les nomades et les peuples à demi sauvages, et chez ceux qui se sont organisés en tribus.
  • Sur les dynasties, la royauté, le khalifat et l’ordre des dignités dans le sultanat.
  • Sur les villages, les villes, les cités et autres lieux où se trouvent des populations sédentaires.
  • Sur les moyens de se procurer la subsistance, sur l’acquisition, les arts et tout ce qui s’y rattache.
  • Des sciences et de leurs diverses espèces ; de l’enseignement, de ses méthodes et procédés, et de tout ce qui s’y rattache.

Cet extrait témoigne de la pertinence de son analyse et la teneur de sa lucidité jusque jamais égalées. On peut lire « Nous avons dit que la souveraineté est pour l’homme une institution naturelle, parce qu’elle est conforme à la nature de la société humaine. L’homme est porté plutôt vers le bien que vers le mal ; cela tient à la disposition qui lui est innée et à l’influence de ses facultés rationnelles et intellectuelles. Ses mauvaises qualités dérivent 2 de sa nature animale ; mais, en tant qu’homme, il est porté vers le bien ».     1 ère partie, p 303.

Chercheurs et universitaires n’ont pas encore cerné la portée de cette œuvre et sa grandeur. Il est certain qu’ibn Khaldûn a initié et révolutionné les approches dans les domaines de la sociologie, de l’économie, de l’histoire et de la philosophie.

Une allusion éclair au savoir d’un homme qui transcende les ères.

تحميل الكتاب