Sur le chemin de l’école

Professeur Laid BELLATRECHE

 

 ( إنّما يَخْشَى الله َ مِنْ عِبادِهِ العُلَماءُ ) .   سورة فاطر

« Parmi Ses serviteurs, seuls les savants craignent Allah »    Sourate Fatîr (Le Créateur).

Doit-on rappeler des vertus du savoir alors qu’il est source de tous les mérites et de toutes les lumières ?. Après des vacances bien nécessaires pour se ressourcer vint la rentrée scolaire. Elle s’inscrit dans l’attente, dans un nouvel élan et dans des projets toujours fructueux ambitieux.

Les vacances ne sont pas qu’une longue récréation mais un projet. Ce distancement par rapport à l’école est indispensable. Il permet le repos mais aussi un certain distancement par rapport à l’établissement scolaire. Cet écart nourrit une nouvelle envie d’apprendre et de se retrouver dans l’aire de l’école.

La foi est indissociable du savoir. Il suffit de rappeler que le premier mot révélé dans le Coran est « Lis ». Plusieurs autres Versets coraniques et nombre de Hadiths soulignent l’importance du savoir et le confirment.

En Islam, la quête du savoir,  la recherche, la méditation et la découverte ne sont pas que des agréments  mais de véritables  exercices de foi.

De ce fait, la vocation et la responsabilité de l’école sont si grandes. Celle des encadreurs, des Professeurs l’est encore davantage. La mission éducative est ainsi entièrement partagée. Le rôle et l’implication des familles sont plus qu’essentiels. C’est cette implication collégiale et cette interaction permanente qui donnent sens à tout enseignement et génèrent des moissons toujours plus généreuses.

Dans l’espoir de répondre au devoir,  le dialogue et la concertation sont plus que recommandés. On sait si bien que les méthodes d’enseignement sont sans cesse en pleine mutation dans un monde qui subit des évolutions majeures. Plusieurs études mettent en relief l’ennui que vit une grande proportion d’élèves à des niveaux différents. C’est dire que les méthodes doivent continuellement se remettre en cause en vue de rendre l’école plus attrayante et plus apte à atteindre les idéaux qu’elle recherche.  Les spécialistes de l’enseignement mettent au devant ce qui s’appelle aujourd’hui « la pédagogie amusante » : un enseignement qui se fait dans un cadre hautement convivial sans rien perdre en termes de rigueur et de bonnes manières.

Très sommairement, rappelons de quelques illustres savants dans le monde musulman. Ibn Nafis est considéré comme le géographe de l’Europe.

Avicenne a excellé dans l’étude des métaux, leur nature et leurs propriétés. Il embrassa bien d’autres domaines de la connaissance.

Al Bayrouni a eu des découvertes très poussées en physique. Il eut l’ingénieuse idée de comparer la vitesse de la lumière à celle du son. Ibn Khaldûn est un illustre nom dans le domaine de la sociologie dont il est considéré comme le père de cette discipline.

Le salut des sociétés et le bien-être de chacune et de chacun passera sans doute par l’école.

Heureux retour à l’école, bonne rentrée scolaire à nos enfants et bon courage à Mesdames et Messieurs les Professeurs et les Responsables de l’éducation.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*